La Charte européenne pour l’égalité a 10 ans !

En décembre 2016, le Conseil des Communes et Régions d’Europe (CCRE) organisait un événement particulier : le 10ème anniversaire de la Charte Européenne pour l’égalité des femmes et des hommes dans la vie locale. Cet événement a été l’occasion de rappeler l’importance politique de cet outil mais aussi les possibilités qu’il permet en termes de dispositifs et de politiques publiques sur les territoires.

Rédigée en 2006, à l’initiative du Conseil des Communes et Régions d’Europe (CCRE), cette Charte est le fruit d’un travail collectif à destination des collectivités locales souhaitant s’engager en faveur de l’égalité femmes-hommes sur leur territoire. En signant cette Charte, les collectivités prennent publiquement position en faveur de l’égalité et s’engagent à mettre en place, durant les deux années suivant la signature, les mesures permettant de faire de l’égalité une réalité, notamment la réalisation d’un diagnostic égalité de la collectivité, la construction d’un plan d’actions et une communication sans stéréotypes de sexe.

Un des engagements majeurs de cette Charte est notamment la responsabilité de la collectivité en tant qu’employeur, donneur d’ordres et prestataire de services en matière d’égalité femmes-hommes. L’Association Française du Conseil des Communes et Régions d’Europe (AFCCRE) a été récompensée lors de cet événement pour sa dynamique de mobilisation des collectivités françaises.

Où en sont les collectivités françaises ? A l’heure actuelle, 252 territoires français ont signé cette Charte : 189 communes, 26 conseils départementaux et 15 conseils régionaux. Retrouvez ici la liste des signataires ici !

Un observatoire de la Charte européenne pour l’égalité des femmes et des hommes dans la vie locale a également été mis en place afin de répondre aux demandes des collectivités et les accompagner dans la réalisation des engagements de la Charte. Cette structure recense également de nombreuses bonnes pratiques afin que chaque collectivité signataire puisse s’en inspirer.

PARTAGER
Article précédentDanser dans la rue pour se réapproprier l’espace public
Prochain article« Femmes en cinéma » : première édition !
Amélie Durin
Amélie Durin réalise son stage de fin d’études au sein du secrétariat général du Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes, en participant aux travaux des commissions santé, parité et violences faites aux femmes. Elle intègre le groupe Egaé en avril 2016. Elle est notamment chargée du site expertes.eu.