Yvette Yvette Yvette au Théâtre du Soleil du 28 septembre au 22 octobre

« Pionnière du féminisme, précurseure d’une écriture féminine française moderne, Yvette Guilbert a inventé l’art du parlé chanté, ancêtre du rap. Reine du café-concert à la Belle Époque, l’amie de Freud immortalisée par Toulouse Lautrec est une grande figure de notre patrimoine. Elle s’oppose par ses écrits, conférences et chansons aux codes de la beauté et de l’image qui enferment la femme artiste associée à une prostituée. Cette trilogie met en valeur le parcours de cette femme hors norme, son courage, son amour de la vie et son combat pour l’égalité des sexes. La comédienne et chanteuse Nathalie Joly explore depuis dix ans son œuvre intemporelle, engagée, drôle, poétique, audacieuse et lui redonne toute sa symbolique contemporaine. Pour dire l’histoire de cette femme, il aura fallu trois spectacles. L’histoire d’une émancipation. De l’émancipation d’Yvette Guilbert à celle de ses héritières. » 

 

Du 28 septembre au 22 octobre.
Nathalie Joly chante Yvette Guilbert avec Jean Pierre Gesbert au piano.
Mise en scène : Jacques Verzier (épisode 1 & 2) et Simon Abkarian (épisode 3)

 

Les trois épisodes de cette trilogie sont proposés seuls ou ensemble, et peuvent être vus indépendamment.

  • Jeudi 20h30 – JE NE SAIS QUOI – Episode 1
  • Vendredi 20h30 – EN VL’À UNE DRÔLE D’AFFAIRE – Episode 2
  • Samedi 16h – L’INTEGRALE des 3 épisodes (avec entractes)
  • Dimanche 16h – CHANSONS SANS GÊNE – Episode 3
Plein tarif 18€ par spectacle – 30€ l’intégrale
PARTAGER
Article précédentPrix Nobel : où sont les femmes ?
Prochain article11 octobre 2017 : journée internationale des filles
Eléonore Stévenin-Morguet
Éléonore a été chargée de prévention des violences sexistes pour l’association Paroles de Femmes 91. Elle rejoint le groupe Egaé en septembre 2015. Elle est notamment chargée des formations sur les violences contre les femmes et de la communication.