Le Matrimoine Parisien : une carte interactive pour valoriser les créations de femmes à Paris

Valoriser ce que les femmes artistes ont apporté au paysage artistique et culturel urbain, c’est la mission que se sont donné 7 étudiant.e.s de L’École du Louvre de Paris en réalisant « Le Matrimoine Parisien ».

Le Matrimoine Parisien, c’est une carte interactive qui répertorie les créations de femmes présentes dans les rues de Paris.

Réparties en 5 catégories, les œuvres sont localisées sur la carte avec des explications et une présentation de chaque créatrice. Architectures, œuvres picturales, sculptures, ateliers et lieux d’art et de culture, on y voit la diversité des contributions de ces femmes dans la ville.

Une initiative intéressante pour améliorer la visibilité des femmes dans l’espace public. L’ONG Soroptimist l’a montré dans une étude en 2013, les femmes sont encore très largement minoritaires à voir leur nom inscrit dans la ville. Sur les 63500 rues françaises, 2% portent le nom d’une femme. Sur près de 300 stations du réseau métropolitain de Paris, 4 stations portent à ce jour le nom d’une femme.

L’artiste Silvia Radelli avait sur ce point réalisé en 2014 une carte du métro parisien en remplaçant 100 noms de stations par des noms des femmes qui ont marqué l’histoire. On pouvait par exemple y trouver Edith Piaf, Néfertiti, Germaine Tillon, Flora Tristan ou encore Josephine Baker.

-> Pour en savoir plus sur ce sujet :

Le Podcast de France Culture « La ville à l’épreuve du genre », Un documentaire de Nedjma Bouakra et Christine Diger

Rapport du Centre Hubertine Auclert « Femmes et espaces publics »

Le groupe Egae accompagne des villes dans la réalisation de marches exploratoires. Les marches exploratoires sont des diagnostics de terrain conduits par les femmes dans leur quartier d’habitation. En s’appuyant sur l’expertise d’usage des habitantes, elles permettent de co-produire un diagnostic et de proposer des solutions, concernant notamment la tranquillité, le vivre ensemble et la qualité de l’espace urbain. Les marches exploratoires sont à la fois des outils de participation démocratique et des outils d’empowerment des femmes. 

N’hésitez pas à contacter le groupe Egaé pour en savoir plus.

PARTAGER
Article précédentIndex égalité : Trois entreprises sur quatre ne seraient pas à jour
Prochain articleQuelques minutes d’optimisme
Perrine Pujol-Mathieu
Diplômée du parcours "Politique, Discriminations et Genre" de Sciences Po Toulouse, elle travaille sur l’égalité professionnelle et la lutte contre les discriminations. Consultante-formatrice au sein du Groupe Egae, elle conçoit et anime des formations sur l’égalité femmes-hommes, la lutte contre les discriminations et le harcèlement sexuel au travail.