Une perception variable des inégalités professionnelles

Comment les femmes cadres gèrent-elles leur carrière ? C’est la question à laquelle tente de répondre l’enquête réalisée par le site web de recrutement Cadreo via un questionnaire en ligne adressé à un échantillon de 814 cadres en activité. C’est surtout l’occasion de s’interroger sur la perception de leur carrière par les femmes et les hommes et sur les inégalités qui peuvent se glisser entre les sexes.

L’enquête révèle ainsi des perceptions variables des inégalités professionnelles entre femmes et hommes. Si près de 7 femmes sur 10 estiment que leur sexe a pu les pénaliser au cours de leur carrière, seul un homme sur deux pense que cela peut être le cas.

C’est surtout sur les différences de salaire que le bât blesse. À expérience et fonction égales, 6 femmes sur 10 pensent être moins bien payées qu’un homme, tandis que plus de 6 hommes sur 10 considèrent que les salaires des femmes et des hommes sont identiques. Plus encore, 22% des hommes estiment que les postes à responsabilités sont « tout à fait » paritairement distribués dans leur entreprise, et 37% « plutôt », contre respectivement 4% et 26% des femmes.

L’enquête met également le doigt sur la difficulté à concilier parentalité et carrière, notamment pour les femmes. Ainsi, 54% des répondantes sans enfant disent appréhender la perspective d’une grossesse. Plus encore, 49% de celles qui en ont déjà eu disent avoir perçu un changement de regard chez leurs collaborateur.rice.s, notamment chez leurs responsables ou leur direction, suite à une grossesse. Elles sont 56% à estimer que leur grossesse a été un frein dans l’évolution de leur carrière.

La prise de conscience des inégalités professionnelles ainsi qu’une meilleure articulation des temps de vie dans le cadre d’une parentalité renouvelée sont clés pour avancer vers l’égalité entre femmes et hommes au travail, et pas seulement chez les cadres !

PARTAGER
Article précédentLa course à pied est-elle égalitaire ?
Prochain article6ème édition de la Journée de la femme digitale le 17 avril
Camille Toldre est diplômée de l’IEP de Paris. Spécialiste du secteur public, elle a notamment accompagné les collectivités à mettre en œuvre des démarches en faveur de l’insertion professionnelle et du maintien dans l’emploi des personnes en situation de handicap. Au sein du groupe Egaé, elle est plus particulièrement en charge de l’accompagnement des collectivités.