#Entendonsleurscris : une campagne pour rappeler le 119

En France, chaque année, on estime que 50 000 enfants et adolescent.e.s sont victimes de violences physiques, sexuelles et psychologiques. Le confinement qui se prolonge est un facteur de risque et d’aggravation de ces violences exacerbées par les tensions liées à la crise comme « la charge éducative qui pèse sur les parents, la présence permanente des enfants, les peurs liées au chômage partiel ou au chômage, ou au contraire la difficulté de cumuler le télétravail avec les autres tâches et responsabilités, la consommation d’alcool et/ou stupéfiants pour tromper l’ennui ou l’angoisse »comme le souligne Lyes Louffok, membre du Conseil National de la Protection de l’Enfance.

La campagne digitale #Entendonsleurscris lancée par UNICEF France et le collectif « Nous Toutes » a pour objectif de s’adresser directement aux enfants et aux adolescent.e.s en utilisant les réseaux sociaux pour les inciter à signaler les violences en appelant le 119 ou le 17 en cas d’urgence. 

Retrouvez la campagne sur les réseaux sociaux : #Entendonsleurscris

Télécharger les visuels de la campagne ici : https://cloud.unicef.fr/index.php/s/KiY6KSu3uxcSwq2?_ga=2.100640094.1528867445.1586852289-1241385523.1586852289#/

PARTAGER
Article précédentConfinement : Qui va s’occuper des enfants ?
Prochain article3 questions à l’association En avant toute(s )
Pauline Chabbert
Pauline Chabbert a été responsable « Genre et développement » au Ministère des Affaires étrangères. En 2013, elle créé le cabinet Autrement Conseil, membre du groupe Egae. Elle pilote les projets internationaux (formations, plaidoyer, rapports…), pour des ONG notamment.