Le Fédération Roller renforce son dispositif de lutte contre les violences sexistes et sexuelles avec le groupe Egaé.

Ces derniers mois, la Fédération Française de Roller et Skateboard a engagé un travail de fond afin de modifier les dispositifs de prévention des violences sexistes et sexuelles et pour les renforcer à tous les niveaux en lien avec la cellule dédiée, l’équipe dirigeante et les salarié.e.s.

Le dispositif s’articule autour de plusieurs objectifs :

  • La prévention des violences sexuelles.
  • Le recueil de la parole des victimes et des alertes.
  • L’accompagnement des victimes .

En matière de prévention; La Fédération organise avec ou sans CAPA des séances de sensibilisations aux violences sexuelles qui a touché à ce jour 1000 personnes. Un module relatif aux violences sexuelles a été intégré aux formations fédérales et professionnelles dès la promotion 2019-2020.

En matière de recueil de la parole des victimes et d’accompagnement, le numéro téléphonique d’alerte interne est supprimé et remplacé par un formulaire et une adresse e-mail dédiée externalisée et gérés par le groupe Egae  qui assurera aussi la formation des équipes salariées de la fédération, et l’élaboration d’une procédure interne de traitement des violences sexistes et sexuelles.

De plus, la fédération demande aux acteurs (élus, licencié.e.s, clubs, ligues, comités) de faire remonter systématiquement à la Fédération ou au groupe Egae les signalements dont ils disposent. La Fédération a décidé dans le même mouvement de se porter partie civile dans les affaires de violences sexuelles et sexistes.

Pour en savoir plus, c’est ici.

PARTAGER
Article précédentLancement d’un Fonds de soutien aux organisations féministes
Prochain articleBilan et perspectives du site des Expertes.
Perrine Pujol-Mathieu
Diplômée du parcours "Politique, Discriminations et Genre" de Sciences Po Toulouse, elle travaille sur l’égalité professionnelle et la lutte contre les discriminations. Consultante-formatrice au sein du Groupe Egae, elle conçoit et anime des formations sur l’égalité femmes-hommes, la lutte contre les discriminations et le harcèlement sexuel au travail.